Belgique / Italie (m.mersch)

 

Après seize ans d’absence, la Belgique participe de nouveau au championnat d’Europe de football. Sa dernière participation datait de 2000 et fut un échec. Ce silence est notamment dû à sa défaite à domicile face à l’Italie. Pour marquer leur retour, les Diables Rouges devront tout d’abord affronter l’équipe italienne le 13 juin 2016 au Stade des Lumières à Lyon.

 

belgique-italie-euro-2016_5571269

 

Des gastronomies renommées

Malgré les fortes appréhensions qui peuvent se faire ressentir, les Belges espèrent bien se venger. Après tout, la vengeance est un plat qui se mange froid ou plutôt qui se boit comme une bière. D’ailleurs, nos voisins en sont les plus gros consommateurs au monde. Mais la cuisine belge ne se résume pas seulement à cette boisson. Les Belges aiment manger, et surtout bien manger, c’est pourquoi leurs plats sont très variés. Il est difficile d’aller en Belgique sans échapper aux célèbres moules-frites dont il existe une trentaine de variétés ! L’Italie est elle aussi connue pour sa cuisine très riche. Les pâtes et la pizza sont en quelque sorte les symboles de l’Italie. Le plat sera accompagné de fromages comme le parmesan, la mozzarella, le gorgonzola, la ricotta ou le mascarpone. Leur diversité est si grande que cela est presque impossible de tous les énumérer. En ce qui concerne les plats plus sucrés, il est impensable de repartir du pays de la gaufre sans goûter à cette spécialité, que ce soit celle de Bruxelles ou de Liège, ou même à son chocolat et son spéculoos. En Italie, il est inconcevable de finir son repas sans résister au tiramisu ou à une glace, sans oublier le café.

 

Choisir entre les livres ou les ballons

Même si la Belgique et l’Italie ont quelques conflits sur le terrain, les deux pays s’accorderont sur la réussite de l’autre en cuisine. Leur niveau est assez difficile à comparer et dépend des goûts de chacun. Cependant, on ne peut pas forcément tirer les mêmes conclusions en ce qui concerne leur système éducatif. En effet, la Belgique arrive avant l’Italie dans le classement du niveau scolaire mondial. Les Belges sont plus à l’aise avec les livres que leurs adversaires. Néanmoins, cette avance ne leur sera pas vraiment utile pour leur match car nous savons tous que les Italiens sont de grands sportifs. Et il est évident que nos amis belges ne diront pas le contraire ! C’est même à se demander si les Italiens n’ont pas inventé le football tellement ils sont doués. On a d’ailleurs l’impression que ces deux pays illustrent la pensée que nous avions tous pendant nos études : difficile d’être bon en sport et en classe. Après tout, on ne peut pas être bon partout. Autant choisir sa spécialité pour mieux s’y consacrer.

 

Etre belge ou italien

Le niveau scolaire ou sportif d’un enfant dépend de son pays. Cependant, les écoles des démocraties ont toutes le même but : préparer au mieux leurs élèves à la vie adulte. En plus d’apprendre les faits nécessaires pour leur vie professionnelle, ils prennent conscience du comportement à avoir en société. Néanmoins, chaque pays a des valeurs qui lui tiennent plus à cœur. Nos amis belges et italiens n’ont pas la même personnalité ! Si vous avez un jour l’occasion d’aller dans le pays de la bière, vous remarquerez que nos voisins sont de bons hôtes et de bons vivants, tout comme les Italiens d’ailleurs. Ils sont modestes, modérés et solidaires. Ce sont aussi de grands pacifistes : on connaît tous le célèbre « compromis à la belge ». En revanche, nos amis du Sud sont plutôt expansifs et ont tendance à parler assez fort. Si les caractères des Belges et des Italiens s’opposent, la famille est une valeur essentielle pour chacun des pays. Cependant, si l’on se demande où celle-ci est prédominante, le vainqueur du match sera sans hésiter l’Italie. Le préjugé de la « mamma » proche de ses enfants est bien réel. Ce mythe perdure de génération en génération. Plus un enfant quitte tard la maison, plus ses parents sont heureux. Les liens entre les membres d’une famille italienne sont plus forts que dans n’importe quel autre pays d’Europe occidentale.

 

Un héritage et une culture propres à chacun

Si la famille est une valeur si prédominante en Italie, cela est sûrement dû à la place qu’occupe la religion dans ce pays. L’influence de l’Eglise catholique romaine reste sensible sur la structure familiale. Beaucoup d’Italiens sont croyants alors que les Belges sont de moins en moins pratiquants, même si la majorité d’entre eux est catholique. Les deux pays garantissent à leurs habitants la liberté de conscience et de culte mais il est difficile de parler de l’Italie sans évoquer le Vatican ou le pape.

Les artistes italiens et belges ont contribué à l’évolution de l’art dans le monde. Les sculpteurs, peintres et architectes italiens de la Renaissance comme Léonard de Vinci, Michel-Ange, Botticelli, Donatello ou Giorgione ont directement influencé leur époque et ont laissé des œuvres d’une splendeur rarement égalée. Les peintres belges, comme Van Eyck, Rubens ou Magritte ont fait parler d’eux à différentes périodes. La Belgique est aussi renommée dans le monde de la bande dessinée. Nous connaissons tous Tintin, Spirou, Boule et Bill et Le Chat. Mais saviez-vous que leurs auteurs ont un point en commun ? Ils sont tous les quatre belges ! N’oublions pas aussi les chanteurs belges bien connus de tous comme Lara Fabian, Maurane, Axelle Red, Annie Cordy et sans oublier Jacques Brel. Les Italiens sont plus célèbres pour leurs compositeurs de musique classique comme Puccini, Rossini, Verdi, Scarlatti, Galuppi, Paganini ou Vivaldi et encore de nos jours avec Ennio Morricone. De plus, certains réalisateurs italiens ont même fait de la concurrence à Hollywood. Les films de Bertollucci, Roberto Benigni, Frederico Fellini, Ettore Scola et, bien sûr, Sergio Leone font partie des classiques du septième art.

 

Le mode de vie d’un Belge ou d’un Italien est très différent. Et au vue des spécialités de chaque pays, je trouve qu’il est difficile de choisir qui est le meilleur. En attendant, il sera intéressant de regarder le match Belgique – Italie pour savoir si les Italiens sont toujours imbattables. Allez, bon match quand même, et que le « meilleur » gagne.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *