La Journée d’une infirmière à la Parole errante

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
s’abonner
 

Archipels #2
est sorti !





  


< Brèves

La Journée d’une infirmière à la Parole errante

PARTAGER ►

par L’Insatiable
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



COMPAGNIE BIENTÔT PEUT-ÊTRE


Nous avons le plaisir de vous annoncer que la pièce LA JOURNÉE D’UNE INFIRMIÈRE d’Armand Gatti, dans une mise en scène de Sophie Troise avec Juliette Mailhé, sera présenté les

Jeudi 4 et vendredi 5 Octobre 2018 à 20h30





à LA PAROLE ERRANTE, 9 rue François Debergue, 93100 Montreuil - (métro Croix de Chavaux)
Renseignements et réservations : compagniebientotpeutetre[at]gmail.com

Juliette Mailhé © DR


LA JOURNÉE D’UNE INFIRMIÈRE

Louise livre un combat quotidien contre l’horloge, la tyrannie de sa chef de service et s’active pour ses malades mais aussi pour ne pas entendre

« les fils d’araignées qui chantent »

Écrite en 1968 et crée en 1969, cette pièce d’Armand Gatti résonne incroyablement face à l’actualité et les problématiques du Service public, face à la pression grandissante du management agressif et de l’indifférence générale.
Gatti est mort l’année dernière à 93 ans. Alors que nous célébrons les cinquante ans de 1968, il est désolant de constater que si les conditions de vie de Louise se sont
améliorées, celles de son travail se sont nettement détériorées...
Dans une vie d’actrice, il y a des rôles avec lesquels on a rendez-vous.
Louise, je l’ai rencontrée une première fois en 1995 quand un camarade m’a tendu le
texte en me disant :

« Monte-le, c’est un rôle pour toi ! »

Je l’ai joué dans la mise en scène de Betty Berr de 1996 à 1998, de l’Hôpital militaire de Bordeaux, en passant par le Théâtre National de Chaillot et beaucoup de maisons de retraites. Je la retrouve en 2005 et 2008 dirigée par Ivan Heidsieck. Dix ans plus tard, l’envie de la revisiter est intacte. Cette fois, j’ai demandé à la comédienne Sophie Troise de m’accompagner pour porter un nouveau regard sur ce texte qui rend hommage aux femmes œuvrant dans l’ombre.

Juliette Mailhé



fake lien pour chrome



Partager cet article /  





Réagissez, complétez cette info :  →
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



→ VOIR L'AGENDA


Articles

Grâce à la profonde médiocrité de gouvernants issus d’une caste de plus ou moins « nouveaux » riches, mal éduqués, artificiels, arrogants, méprisants, et trop sûrs d’eux pour comprendre ce à quoi ils font vraiment face, l’intelligence collective du peuple (...)

Automne 2015. La maison d’arrêt de La Santé est en cours de démolition. Avant le début du chantier, le photographe Mathieu Pernot s’y rend à plusieurs reprises pour immortaliser les lieux. À coups de clichés, il fige l’instant suspendu où le monde (...)

Basquiat/Louis Vuitton. Paris. Cela fait une dizaine de jours que nous sommes allés visiter l’exposition « Jean-Michel Basquiat ; la rage de vaincre / Egon Schiele : La rage de vivre » à Paris en famille. Et je suis habitée par un sentiment étrange (...)

Douarnenez est une ville qui cultive et fête, par un renouvellement constant des symboles, son histoire liée à la pêche et aux conserveries. La grève des Sardinières a marqué l’histoire des luttes ouvrières, et Plogoff n’étant pas loin, la ville a été, (...)

Personne ne peut y échapper. En ce moment, la nouvelle tendance artistique et culturelle est aux œuvres numériques immersives. Atelier des Lumières, Team Lab ou encore Carrières de Lumières, leur principe ? Projeter des œuvres numérisées sur de (...)

Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…
Services
→ S’abonner
→ Dons
→ Parutions papier