Modules Dada à la Parole errante

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
s’abonner
 

Archipels #2
est sorti !





  


< Brèves

Modules Dada à la Parole errante

PARTAGER ►

par L’Insatiable , Nicolas Romeas
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



Les endimanchés présentent Module Dada à la Parole errante

Rencontres discussions et spectacles les 26 27 octobre et 2 novembre à 20h, le 28 octobre à partir de 16h, le 3 novembre toute la journée, le 4 novembre à 16h


Ressaisir l’essence de Dada ne peut se faire sans une mise au point sur les prémisses et les turbulences originelles du mouvement en tant qu’ils annonçaient les catastrophes à venir tout autant qu’ils tentaient de les déjouer. Sous cet angle, nous sommes amenés à scruter la toile de fond politique de l’effeuillement dadaïste, à viser les points de connexion et de divergence avec la pensée, les révolutions et les bouleversements en cours ; contradictions avec lesquelles la multiplicité du mouvement n’a cessé de batailler tout au long de sa brève et interminable histoire.

Les matériaux du collage qui composent Modules Dada sont hétérogènes – journal, récits, essais, chroniques, poèmes, témoignages et commentaires. Cette fresque, en forme de _théâtre-document _directement inspiré de Lipstick Tracesde Greil Marcus cherche une liberté de ton sur le plan de l’interprétation esthétique des contextes et domaines évoqués, s’autorisant à traverser les époques ou à jeter des ponts sauvages entre elles.

Cet accueil de la compagnie à la Parole Errante s’élabore en étroite relation avec le collectif La Parole errante demain ; des discussions, divers ateliers, l’élaboration d’une émission radio commune, un concert… se dérouleront tout au long de notre présence dans les lieux.

avec Clara Bonnet, Jean-François Favreau, Alexis Forestier, Itto Mehdaoui, Barnabé Perrotey mise en scène, scénographie, montage de textes et collage musical : Alexis Forestier, son : Jean-François Thomelin et Alexis Auffray, lumière : Perrine Cado, régie lumière : Aurore Leduc, production : compagnie les endimanchés, coproduction : Théâtre Dijon Bourgogne , Théâtre de Vidy Lausanne avec le soutien de La Fonderie — Le Mans, l’Usine — Toulouse , La Quincaillerie — Les-Laumes

Prix Libre

Ouverture des portes une heure avant le début du spectacle

Plus informations ici : http://laparoleerrantedemain.org/index.php/2018/10/18/m



fake lien pour chrome



Partager cet article /  





Réagissez, complétez cette info :  →
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



→ VOIR L'AGENDA


Articles

Grâce à la profonde médiocrité de gouvernants issus d’une caste de plus ou moins « nouveaux » riches, mal éduqués, artificiels, arrogants, méprisants, et trop sûrs d’eux pour comprendre ce à quoi ils font vraiment face, l’intelligence collective du peuple (...)

Automne 2015. La maison d’arrêt de La Santé est en cours de démolition. Avant le début du chantier, le photographe Mathieu Pernot s’y rend à plusieurs reprises pour immortaliser les lieux. À coups de clichés, il fige l’instant suspendu où le monde (...)

Basquiat/Louis Vuitton. Paris. Cela fait une dizaine de jours que nous sommes allés visiter l’exposition « Jean-Michel Basquiat ; la rage de vaincre / Egon Schiele : La rage de vivre » à Paris en famille. Et je suis habitée par un sentiment étrange (...)

Douarnenez est une ville qui cultive et fête, par un renouvellement constant des symboles, son histoire liée à la pêche et aux conserveries. La grève des Sardinières a marqué l’histoire des luttes ouvrières, et Plogoff n’étant pas loin, la ville a été, (...)

Personne ne peut y échapper. En ce moment, la nouvelle tendance artistique et culturelle est aux œuvres numériques immersives. Atelier des Lumières, Team Lab ou encore Carrières de Lumières, leur principe ? Projeter des œuvres numérisées sur de (...)

Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…
Services
→ S’abonner
→ Dons
→ Parutions papier